Skip to content

11 septembre 2012

Les déserts et les oasis d’Egypte

Le désert de Sinaï

Le désert de Sinaï

Quand on parle d’Egypte, on voit de suite les pyramides et autres monuments pharaoniques comme les pyramides de Kheops ou de Gizeh, des monuments qui se découvrent entre autres lors d’une croisière en Egypte. Le pays possède pourtant de nombreuses autres facettes, aussi impressionnantes les unes que les autres comme la beauté du contraste entre le désert et l’oasis. En Egypte, on peut s’offrir un séjour hors des sentiers battus dans le désert, un séjour original qui constitue par la même occasion une opportunité de faire un voyage en Egypte pas cher. Dans le désert en effet, on vit comme les bédouins, à la belle étoile ou dans un bivouac. Côté confort, ce n’est pas le luxe mais rien ne vaut cette escapade en cœur de cette nature austère mais combien agréable. A l’orée du désert, les oasis s’annoncent comme un rêve.

Désert en Egypte : tomber sous le charme du désert blanc

En Egypte, il y a entre autres le désert de Sinaï, connu pour l’histoire de Moïse et des 10 commandements, et le désert Lybique, connue pour ses étonnantes formations géologiques. Le premier est riche en histoire mais le second est tout à fait approprié pour un séjour insolite, passé dans l’un des plus beaux paysages d’Égypte. Le désert Lybique est le désert de tous les superlatifs : le plus beau, le plus étonnant, le plus sec, … et c’est ce qui fait toute sa particularité. Situé à l’ouest de l’Égypte, ce désert fait partie du Sahara. C’est un désert de sable recouvert sur une partie par du calcaire, source du désert blanc. Dans ce désert blanc, les roches, friables, ont été taillées par le vent et l’érosion et forment aujourd’hui de véritables sculptures. On y trouve de nombreux champignons géants mais selon l’imagination de chacun, on peut y voir des formes bien plus étonnantes !

A la découverte des plus beaux oasis d’Égypte

Qui dit désert dit oasis et on en revient au désert Lybique qui abrite également les plus beaux oasis d’Égypte, parmi lesquels El Dakhla. Ce dernier constitue l’archétype même d’un oasis avec ses sources d’eau chaude, ses rizières et bien évidemment sa mer de palmiers de dattiers. El Dakhla est un ville-oasis qui s’étend sur 80 kilomètres et possède des vestiges du passé à l’instar d’Al-Qasr, une citadelle islamique qui date du XIIe siècle. Egypte compte en tout sept oasis et le plus authentique de tous est probablement l’oasis de Siwa. C’est aussi le plus éloigné car se situe à plus de 500 kilomètres de la ville du Caire si El Dakhla n’en est qu’à 300 kilomètres. Cet isolement relatif a permis aux habitants de l’oasis de préserver leur culture ancestrales et leur tradition, ce qui fait toute la beauté de Siwa.

Articles relatifs:

Cet article Les déserts et les oasis d’Egypte est apparu en premier sur Idées de voyages, bons plans et suggestion de vacances : blog de Thomas Cook.

Idées de voyages, bons plans et suggestion de vacances : blog de Thomas Cook

Partager sur :