Skip to content

16 février 2013

Le Vietnam, un voyage au pays du sourire

Après s’être battu pendant 30 ans pour son indépendance, le joyau de la péninsule indochinoise s’ouvre aujourd’hui au monde et semble prendre son envol. Le Vietnam fait donc aujourd’hui peau neuve et dévoile les merveilles naturelles et architecturales dont il recèle. Chacun sera charmé par ce pays qui réserve à chaque détour des paysages de cartes postales, des pagodes richement sculptées, d’anciennes cités impériales et, surtout, le spectacle insolite de la vie quotidienne. Né de mille et une légendes, le Vietnam aux rizières scintillantes, à la beauté et au charme fascinants, dégage un parfum d’authenticité et invite à la rencontre de son peuple, humble et accueillant.

Paysages de rêve aux quatre coins du pays

Trois styles différents se partagent les paysages du Vietnam : nature verdoyante et rizières au sud, montagnes et plages paradisiaques au centre et enfin paysages bigarrés au nord. Ainsi, d’une extrémité à l’autre, le pays présente un décor à couper le souffle !

Vietnam

Classée au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1994 et apparentée à la 8ème Merveille du Monde, la Baie d’Halong ou « descente du dragon », est l’un des endroits les plus connus du Vietnam. Au cœur du Golfe de Tonkin, ses 1 969 îles et îlots créent un paysage marin époustouflant. La baie tient son nom d’une légende qui dit que le Dragon, être bénéfique et bienfaiteur au Vietnam, est descendu dans cette mer de jade pour domestiquer les courants marins. Le mieux est de découvrir la baie depuis la mer, ce qui permettra de visiter les grottes et de naviguer dans ce décor féerique, autours des aiguilles et des rochers aux formes insolites. Les contemplatifs embarqueront à bord d’une jonque privée, qui leur permettra d’admirer la baie sereinement, loin des sentiers battus et de l’agitation touristique. On fera une pause sur l’île paradisiaque de Cat Ba, réputée pour son parc naturel et où l’on pourra même passer la nuit dans un charmant bungalow sur la plage. Quelle agréable sensation que d’être réveillé par le bruit de la mer ! Le Vietnam a véritablement un goût de paradis, avec son lot de paysages de cartes postales : île de Cham, île de Phuo Quoc, Mui Ne… Autant d’endroits paradisiaques dont les seuls noms font rêver ! Récifs coralliens, plages de sable blanc, forêts tropicales, bassins d’eau douce… de quoi en prendre plein la vue dans un cadre reposant, avant de plonger dans à la frénésie et l’excitation des villes Vietnamiennes.

Une culture légendaire, en harmonie parfaite avec la nature

Entre élan de modernité et respect des traditions, le Vietnam vit malgré tout au rythme d’une harmonie intemporelle. Quel plaisir de naviguer d’une époque à une autre en passant par l’histoire du quartier colonial aux mystères d’un temple ancien, ou encore en se baladant dans des ruelles empreintes de culture chinoise. Du nord au sud, un voyage à travers le Vietnam sera jalonné d’images traditionnelles et de monuments à l’architecture pittoresque et colorée. A travers les quatre villes principales du pays – Hanoi, Hué, Hoi An et Ho Chi Minh Ville – on a le plaisir de découvrir quatre personnalités différentes, quatre facettes du « Dragon » de l’Asie du Sud Est.

- Hanoi : cœur historique de la nation

Capitale dynamique du pays, Hanoi, « la ville au-delà du fleuve » est située dans le delta du fleuve Rouge. Autrefois nommée « Thang Long » ou « le Dragon prenant son envol », elle reste un symbole de lutte contre les colons français puis américains, puisque c’est ici qu’Ho Chi Minh, fondateur de la République Démocratique du Vietnam, fit sa déclaration d’indépendance. Ville à l’architecture singulière, les amoureux d’art et de poésie ne pourront qu’être comblés par sa diversité culturelle. La Pagode au pilier unique par exemple, à l’architecture typique, représente une fleur de lotus qui émerge de l’eau. On se laissera transporter par l’ambiance féérique du lieu et de sa légende, selon laquelle le roi Ly Thai Tong la fit construire pour remercier la déesse Quan Am de lui avoir donné un fils. A proximité de la pagode les amateurs d’histoire ne manqueront pas de visiter le mausolée d’Ho Chi Minh, là où repose le « Père de la Nation ». Enfin, on ne repartira pas d’Hanoi avant d’avoir visité le Temple de la Littérature, qui est l’université la plus ancienne de la ville. Avec ses fontaines, ses jardins et les dragons qui ornent son toit, le temple est l’une des plus fidèles représentations du style architectural vietnamien.

Vietnam, Hanoi

- Hué : capitale impériale

Classée au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO, Hué était la capitale du pays sous la dynastie des Nguyen. Pas besoin d’en dire plus pour que s’emballe notre imagination ! En entrant dans l’enceinte de la Citadelle, symbole de l’héritage princier, on se met dans la peau de l’empereur ou de l’impératrice et on se lance dans l’exploration de la cité impériale ! Véritable modèle réduit de celle de Pékin, elle est magnifiquement restaurée, dans un respect total des traditions. On peut y visiter le Palais de la Suprême Harmonie aux colonnes laquée de jaune et de pourpre, ou encore la porte Ngo-Môn, lieu où l’empereur faisait part de ses décisions. Lors d’une balade douce et sereine dans le parc, on profitera du calme qui règne sur cet endroit. Puis, guidé par les envoutantes effluves de fleurs, on découvrira la Rivière des Parfums, située non loin du tombeau de l’empereur Tu Duc. Elle tient son nom des fleurs d’arbres fruitiers qui y tombent en automne et qui embaument Hué d’effluves sans pareille.

 Vietnam, Hué

- Hoi An : point de départ pour un voyage dans le temps

Véritable musée vivant d’art et d’architecture, Hoi An est elle aussi classée au patrimoine mondial de l’Unesco. La ville a connu une époque florissante, comme en témoignent les monuments historiques, mais aussi les périodes de colonisation dont le souvenir reste ancré dans les quartiers chinois, japonais, européens. Située sur la route de la soie, elle est la seule ville Vietnamienne à avoir été épargnée par les ravages de la guerre. Ses bâtiments historiques sont donc restés intactes. Le temps s’est arrêté à Hoi An, comme pourront le constater les visiteurs en contemplant les temples chinois, la maison commune de Phúc Kiến ou encore le pont couvert japonais, à ne surtout pas manquer ! La ville enchantera par ses parfums, ses saveurs et son architecture remarquable. Au crépuscule, qu’il sera agréable d’embarquer à bord d’une jonque pour une promenade le long du fleuve et admirer le reflet des maisons jaunes aux volets turquoise qui bordent l’eau.

Vietnam, Hoi An

- Ho Chi Minh Ville : perle de l’Extrême Orient

Posée au cœur d’une plaine d’un vert éclatant, Ho Chi Minh Ville surprend par son dynamisme et son effervescence. Avec ses 7 millions d’habitants, elle est aujourd’hui la capitale économique du pays. En cyclo-pousse dans le quartier chinois, ou à pied au bord de la rivière, on découvrira les yeux écarquillés la cathédrale Notre Dame, la Poste Centrale, la pagode de l’Empereur de Jade, le théâtre de l’Opéra… De nombreux bâtiments de l’époque coloniale donnent des allures de province française à la ville qui fut, jusqu’en 1952, le « Paris d’Extrême Orient ». Encore appelée par ses habitants « Saigon », la ville a aussi un parfum de Chine. Les voyageurs s’en rendront compte en se perdant dans les ruelles du quartier chinois. Ils pourront alors s’imaginer les fumeries d’opium, les maisons closes et autres endroits confidentiels qui bordaient ces rues autrefois, et qui ont fait la réputation sulfureuse de Saigon.

Vietnam, Hô Chi Minh

Rencontres inattendues et sourires à chaque tournant !

Tout au long de la découverte de ces paysages insolites, on se laissera inévitablement porter par l’ambiance de ce pays aux mille parfums. On découvrira alors une mosaïque de peuples, qui ouvriront grand leurs portes aux visiteurs et leur permettront de découvrir un Vietnam plus authentique et plus secret. Venus de Chine ou du Cambodge, 54 groupes ethniques vivent aujourd’hui au Vietnam et c’est aussi ce qui rend le pays si singulier et coloré. La jeunesse de sa population alliée à son histoire millénaire lui assure un avenir dynamique et lui promet de briller durant des siècles encore, en Extrême Orient comme dans le monde entier. Peuple cultivé et hospitalier, les vietnamiens illumineront ce voyage de sourires accueillants et de rires chaleureux ! Envie de faire plus ample connaissance avec ce peuple ? Pourquoi ne pas loger chez l’habitant ? Pratique répandue dans le pays, elle est aussi très économique et c’est le meilleur moyen de plonger au cœur de la vie quotidienne des vietnamiens.

Une véritable explosion de saveurs !

Nem, rouleau de printemps, bo bun… On en a l’eau à la bouche rien que d’y penser ! Cette cuisine fine et délicate mettra tout le monde d’accord, avec ses arômes épicés et ses saveurs parfumées. Ces plats transportent et font voyager à eux seuls, emplissant la tête d’images colorées. Soupes, riz, nouilles, légumes et poisson forment la base de l’alimentation vietnamienne et prennent souvent la forme du yin et du yang, incontournables dans la culture asiatique. Pour les apprécier à leur juste valeur, on n’hésitera pas à pousser la porte des restaurants qui bordent les ruelles typiques car, attention, les meilleurs d’entre eux ne sont pas forcément les plus connus ! On y dégustera alors des Bánh cuốn (raviolis vietnamiens à base de viande et de champignons noirs), des Chạo tôm (bâtons de canne à sucre grillés et enrobés d’une pâte de crevette) ou encore du Canh chua (soupe de poisson et de légumes à la saveur aigre-douce). Et on accompagnera tout cela d’une tasse de thé, le breuvage national ! Et pour assister à une scène pittoresque et découvrir l’endroit où les vietnamiens trouvent des produits si authentiques, c’est à Cai Be qu’il faudra se rendre ! Dans le sud, près de My Tho, un surprenant marché flottant se tient tous les matins sur l’un des bras du Mékong. Les acheteurs naviguent entre les étals et observent dorians, crevettes, ramboutans, pamplemousses et ananas disposés sur les jonques des vendeurs. C’est ainsi que l’on se rend compte de l’importance et de l’omniprésence du fleuve dans la vie des Vietnamiens. Cette scène au charme typique ne manquera pas de séduire les voyageurs, qui seront impressionnés par la fraicheur et la qualité des produits proposés. Et, au coucher du soleil, la petite ville flottante s’éclaire de lanternes accrochées à la proue des bateaux et brille alors de mille feux, plongeant le fleuve dans une ambiance magique.

C’est donc les yeux pleins d’images et la tête emplie de saveurs et de parfums que l’on quittera le Vietnam. Et, le sourire aux lèvres, on repensera à ce voyage, avec une seule envie : y retourner !

Partager sur :