Skip to content

14 juillet 2013

Interview exclusive de Jean-Bernard Carillet, rédacteur du Lonely Planet

Amis voyageurs, nous vous avons dégoté une interview exclusive de Jean-Bernard Carillet, un grand passionné du voyage et de la photographie. Auteur pour les guides Lonely Planet, il revient sur son parcours des plus exotiques et nous fait voyager le temps d’un article…

Bonjour Jean-Bernard, pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?
Je suis auteur de guide de voyages pour les guides Lonely Planet depuis 1996, et je travaille également pour la presse magazine, dans le domaine du voyage et du tourisme. J’ai aussi une activité photographique. A ce jour, j’ai voyagé dans 94 pays sur tous les continents, et je ne compte pas m’arrêter là. J’ai une formation universitaire (études d’échanges internationaux, de langues et de traduction). Parallèlement à mes études, j’ai suivi une formation de moniteur de plongée sous-marine, l’une des mes grandes passions – c’est elle qui en grande partie m’a ouvert les portes de Lonely Planet, puisque ma première contribution a été la mise à jour du guide sur la Polynésie française, un territoire que je connaissais déjà bien après y être allé pour la plongée.

Votre travail fait rêver … mais quelles sont les qualités pour devenir un bon rédacteur ?
Il n’y a pas de parcours type ni de profil vraiment déterminé. La plupart des auteurs ont cependant pour dénominateur commun d’avoir une expérience préalable des médias, des compétences journalistiques et rédactionnelles et, bien entendu, de solides références en matière de voyages. Idéalement, il faut se prévaloir de compétences généralistes et aussi de domaines de spécialité – par exemple la gastronomie, les activités outdoor, l’architecture, les langues… Bref, un bon auteur est à la fois sportif, bon vivant, cultivé, doué de bon sens et polyglotte ! Et bien sûr, il est indispensable de partager l’univers et les valeurs de Lonely Planet : intégrité, indépendance et ouverture d’esprit, originalité, passion, rigueur et un regard sur le monde un brin décalé.

Sans quel objet ne pourriez-vous vraiment pas voyager ?
Je n’ai pas d’objet fétiche. Les objets que j’emporte toujours avec moi sont liés à mon activité d’auteur – carnet de notes, téléphone portable, ordinateur, appareil photo.

Mais au fait quand on est rédacteur de guide de voyage on part où en vacances ?
J’évite les lieux trop courus, j’aime bien la tranquillité pour pouvoir recharger les batteries. Mes dernières vacances : Seychelles, pays baltes, safari Kenya/Tanzanie, Lozère. En projet : la Macédoine ou la Slovaquie. Je reviens également très régulièrement en Lorraine, ma région d’origine, pour me ressourcer.

Et si vous deviez conseiller une seule destination ce serait laquelle et pourquoi ?
Bon nombre de gens rêvent d’un paradis insulaire, et imaginent que leur rêve est inaccessible, notamment sur le plan financier. En réalité, on peut se faire plaisir sans se ruiner. L’exemple des Seychelles est là pour le confirmer : la destination est beaucoup plus abordable qu’on ne l’imagine ! Il faut prendre le temps de se renseigner, lire les guides, qui fourmillent de bons plans. Quant à la plus belle destination du monde, celle qui cumule le plus d’avantages, je pense que c’est la Corse… Indétrônable !

Retrouvez les guides Lonely Planet sur www.lonelyplanet.fr


OhMyGlobe ! – Le blog de voyage d’Opodo

Partager sur :