Skip to content

18 février 2015

3 îles japonaises envahies par les animaux!

N’avez-vous jamais rêvé de vous rendre dans une île déserte seulement habitée par de très mignonnes créatures ? C’est ce que nous vous proposons de faire aujourd’hui à travers les îles japonaises d’Okunoshima, de Tashirojima et de Kojima. Des lapins, des chats ou des singes, il y en a pour tous les goûts !

Voici trois destinations 100% Kawaï pour sortir des sentiers battus au Japon.

Okunoshima, l’île aux lapins

Située dans la mer intérieure du Japon, la petite île d’Okunoshima fut connue à partir des années 1920 pour être l’un des plus grands centres de fabrication de produits chimiques du pays et en particulier d’armes chimiques utilisées lors de la seconde guerre mondiale. Aujourd’hui cependant, si l’île est très populaire, c’est surtout en raison du grand nombre de lapins qui occupent son territoire.

Deux théories s’affrontent pour expliquer la présence de ces petits animaux sur place. La première raconte que des écoliers auraient apporté quelques lapins lors d’une visite scolaire en 1971 et que ceux-ci se seraient reproduits jusqu’à peupler entièrement l’île. L’autre théorie raconte que les lapins étaient autrefois utilisés pour tester les produits chimiques et qu’ils auraient continué à survivre bien après la fermeture de l’usine…

Il est bien entendu très difficile de connaître la raison exacte de leur présence sur place mais ce qui est certain c’est qu’ils sont vraiment très mignons !

lapins sur l'île de okunoshima

Source : Flickr (by Laura Appleyard)

Tashirojima, le paradis des chats

La centaine d’habitants de cette petite île nipponne partage leur quotidien avec des milliers de chats importés sur l’île il y a plusieurs centaines d’années afin de protéger les soieries des attaques de souris. Ayant peu à peu gagné le cœur des pêcheurs locaux en raison de leur habilité à prédire les tempêtes, les chats sont aujourd’hui les grandes stars de l’île de Tashirojima et attirent chaque année de nombreux visiteurs.

Bien que l’île ait été violemment frappée par le tremblement de terre de 2011, les chats, très malins, s’étaient réfugiés sur les hauteurs et n’ont que très peu été touchés.

îles aux chats - Tashirojima

Source : Flickr (by rahen z)

Kojima, la terre des singes

Délaissée par les humains, cette petite île de la préfecture de Miyazaki n’est cependant pas complétement déserte car une centaine de singes en ont fait leur fief… Autrefois reliée au continent par une petite étendue de sable, il semblerait que l’île se soit isolée en raison de la montée des eaux, piégeant ainsi les primates.

Aujourd’hui, l’île de Kojima est surtout fréquentée par les chercheurs qui étudient le comportement des singes et le tourisme y est strictement encadré.

macaque du japon - Toshihiro Gamo

Source : Flickr (by Toshihiro Gamo)

Avez-vous eu la chance de visiter l’une de ces trois îles? racontez-nous tout dans les commentaires!

Et si vous souhaitez les découvrir, il est encore temps de consulter nos offres de vols pour le Japon!


Opodo – Le blog de voyage – OhMyGlobe!

Partager sur :