Skip to content

30 mars 2015

10 films pour découvrir la Chine

Depuis les premiers films des frères Lumière, tournés dans différentes régions du monde, le cinéma a toujours eu un rapport très étroit avec le voyage. Documentaires anthropologiques, voyages initiatiques ou encore films d’aventure, nombreux sont en effet les styles cinématographiques qui mettent en lumière le voyage, dans son acceptation la plus large.

Véritable passeport pour l’évasion, le cinéma est en effet un outil extraordinaire pour découvrir non seulement l’histoire d’un pays mais aussi sa culture et ses traditions.

Aujourd’hui c’est la Chine qu’Opodo vous propose de découvrir à travers 10 films incontournables.

Bon voyage !

Adieu ma concubine (1993)

adieu ma concubine

Histoire : Amis depuis leur passage sur les bancs de l’école de l’opéra de Pékin, Douzi et Xiaolou se retrouvent en tête d’affiche du fameux opèra « Adieu ma Concubine ». Mais alors que Douzi tombe amoureux de son ami, ce dernier décide de se marier avec Juxian. Leur relation ne sera plus jamais la même…

Fiche technique Réalisé par Chen Kaige, avec Gong Li, Leslie Cheung, Zhang Fengyi et Ge You.

Pourquoi faut-il le voir ?

  • Pour plonger dans l’univers de l’opéra de Pékin, composant substantiel de la culture chinoise, et en particulier l’initiation des enfants artistes.
  • Pour l’ambiguïté et le drame du film, parfaitement maîtrisés.
  • Pour la merveilleuse Gong Li, la plus internationale des actrices chinoises (aujourd’hui Singapourienne).
  • Parce qu’il a obtenu la Palme d’or et le Prix FIPRESCI de la Critique internationale au Festival de Cannes 1993 ainsi que le Golden Globe du meilleur film étranger en 1994.

Balzac et la Petite tailleuse Chinoise (2002)

balzac et petite tailleuse chinoise

Synopsis : Dans les années 1970, en pleine révolution culturelle, les jeunes Dai et Luo sont envoyés dans un camp de rééducation dans la province du Sichuan. C’est là-bas qu’ils feront la connaissance de la petite tailleuse qui gagnera rapidement le coeur de Luo. 

Fiche technique : Réalisé et par Dai Sijie, avec Zhou Xun, Chen Kun et Liu Ye.

Pourquoi faut-il le voir ?

  • Pour découvrir l’adaptation réussie d’un roman franco-chinois traduit dans plus de 25 langues.
  • Pour mieux comprendre la Chine maoïste et la Révolution Culturelle, l’un des évènements les plus marquants de l’histoire chinoise.
  • Pour les superbes paysages montagneux du Sichuan.
  • Pour la poésie du film et la beauté des personnages.

Le Dernier Empereur (1987)

le dernier empereur

SynopsisL’histoire du dernier Empereur de Chine, Pu Yi, de 1908 lorsqu’il monte sur le trône âgé de 3 ans, à 1967 oú il meurt, devenu depuis jardinier du Jardin Botanique du Pékin.

Fiche technique : Réalisé par Bernardo Bertolucci, avec John Lone, Joan Chen, Ryūichi Sakamoto et Peter O’Toole.

Pourquoi faut-il le voir ?

  • Pour la superbe reconstitution historique de la Chine du XXe siècle au coeur de la Cité Impériale.
  • Pour l’envergure de ce film aux dimensions de la Chine.
  • Pour les émotions et la mise en scène somptueuse.
  • Pour les acteurs, et en particulier le jeu de Peter O’Toole dans un second rôle.

In the mood for love (2000)

In the mood for love

Synopsis : Dans le Hong Kong de 1962, deux voisins, Mme Chan et M. Chow, apprennent que leurs époux respectifs entretiennent une liaison. Cette situation les rapproche mais une histoire d’amour entre eux semble impossible.

Fiche technique :  Réalisé par Wong Kar Wai, avec Maggie Cheung et Tony Chiu Wai Leung. 

Pourquoi faut-il le voir ?

  • Pour l’intelligence de la mise en scène, sa sensualité et son intensité.
  • Pour le décor sophistiqué d’une enclave shanghaienne à Hong Kong dans les années 1960.
  • Parce qu’ « In the mood for love » est souvent considéré comme le meilleur film du réalisateur hongkongais Wong Kar Wai et que Tony Leung (M. Chow) a obtenu le Prix d’interprétation masculine au Festival de Cannes 2000.

Les Larmes du Yangzi (1947)

les larmes du yangzi

Synopsis : La première partie du film raconte le mariage de deux jeunes issus de la classe ouvrière, puis l’obligation pour le mari de rejoindre le front et d’abandonner sa famille alors que le Japon envahit la Chine. La seconde partie raconte le retour de l’époux à Shanghai, désormais marié à une femme issue d’une famille bourgeoise chez qui son ancienne épouse est contrainte de travailler.

Fiche technique : Réalisé par Zheng Junli et Cai Chusheng, avec Xiuwen Shu, Shangguan Yunzhu, Yinyan Wu et Tao Jin.

Pourquoi faut-il le voir ?

  • Parce qu’il est considéré comme l’un des plus grands films Chinois de l’époque.
  • Pour découvrir les tenants et les aboutissants de la Guerre Sino-Japonaise et notamment les conditions de vie sous l’occupation japonaise.
  • Pour la richesse du scenario et la beauté des scènes.


Opodo – Le blog de voyage – OhMyGlobe!

Partager sur :