Skip to content

17 octobre 2013

10 conseils pour partir en vacances avec un enfant en toute sérénité !

Pour que les vacances avec vos enfants ne tournent pas au cauchemar et que les parents profitent eux aussi du séjour, un minimum d’organisation est nécessaire ! Quelques astuces et conseils pour voyager serein avec un ou des enfant(s) :

1/ Se renseigner sur les services spéciaux avant de prendre l‘avion :

Il est bon de savoir qu’un bébé peut voyager en avion dès l’âge de trois semaines. Certaines compagnies aériennesprévoient des repas spéciaux et mettent des berceaux à disposition. Mais attention, le nombre est souvent limité ! Il faut donc en faire la demande lors de la réservation et, quoi qu’il en soit, avant le départ pour en profiter selon les disponibilités. De même, bien souvent, on profite de l’embarquement prioritaire proposé aux familles à l’aéroport.

2/ Bien veiller aux tarifs spéciaux :

Les enfants de moins de deux ans ne disposent pas d’un siège individuel, mais voyagent sur les genoux des parents. Dans ce cas, ils paient en général 10 à 20% du tarif normal. Les enfants âgés de 2 à 11 ans paient, quant à eux, 30 à 50% du tarif normal en moyenne.

3/ L’indispensable avant de partir :

Avant le départ, il faut s’assurer que l’enfant possède bien tous les documents exigés par les services de douanes, d’immigration… En effet, même un bébé doit être en règle pour embarquer et respecter les mêmes formalités qu’un adulte (passeport et visa) si nécessaire pour le pays de destination ou de transit. De même, il faut impérativement faire le point sur les vaccinations recommandées et ne pas oublier une trousse à pharmacie avec tous les médicaments classiques et les ordonnances correspondantes en cas de contrôle à l’étranger.

4/ L’essentiel à mettre dans la valise :

Une valise spéciale pour les enfants est la bienvenue. Si on part sous les tropiques, ne surtout pas oublier chapeau, lunettes de soleil, écran total, brumisateur et, pourquoi pas, un petit parasol en cas d’excursion sur une île déserte. Si le bambin ne sait pas nager, emporter brassards ou bouée qu’il n’est pas toujours facile de se procurer sur place. S’il s’agit d’un bébé, prévoir des briques individuelles de lait spécial et des petits pots, facilement transportables. Un stock de gâteaux et bonbons n’est pas non plus superflu !

5/ Que prendre en cabine ?

Sur les vols long-courriers, les poussettes-cannes pliantes peuvent être acceptées en cabine. Mais pour les plus petits, il est cependant préférable d’opter pour le porte-bébé, beaucoup moins encombrant et surtout plus pratique pour les « balades » sur place, notamment dans certains pays où il a peu de trottoirs et une circulation dense. Dans l’avion, rassembler dans un sac à dos, tout ce dont bébé a besoin : changes, couches, lingettes, mouchoirs, vêtements chauds et confortables ainsi que quelques friandises, parce que c’est quand même les vacances ! Enfin, pour passer le temps, ne pas oublier d’emporter quelques jeux, pour occuper l’enfant pendant le voyage et si possible non bruyants !

6/ Quelques astuces en plein vol :

Pour atténuer les effets de la dépressurisation, penser à donner à l’enfant une sucette, un biberon ou un bonbon, au moment du décollage et de l’atterrissage, cela l’aidera à supporter cette étape, parfois pénible. Comme l’air en cabine est très sec, il ne faut pas hésiter à le faire boire beaucoup, et pourquoi pas lui donner des sodas s’il a la nausée. Attention, les nouvelles règles de sécurité interdisent les liquides, on peut alors prévoir un biberon vide à remplir le cas échéant dans l’avion.

7/ Pour bien démarrer son séjour : Lorsque l’on voyage avec un enfant, il faut prendre en compte la durée du voyage et le décalage horaire. Si on part loin, prévoir quelques jours à l’arrivée pour permettre à l’enfant de s’adapter en douceur aux changements de cadre, à la nourriture et au climat… Et surtout l’aider à retrouver son rythme de sommeil !

8/ Vacances = repos :

Lors d’un voyage à l’étranger et particulièrement avec des enfants, pourquoi ne pas se fixer plusieurs jours au même endroit plutôt que [multiplier les destinations ? Cela permet de rayonner autour de ce point de chute et d’alterner visites et activités avec périodes de repos et détente. Les enfants vous en seront reconnaissants… Et vous aussi !

9/ Activités ludiques contre visites didactiques :

De même, avec des enfants en bas âge, privilégier des endroits avec des sites naturels (mer, parcs, montagnes…). Ils préfèreront sans doute faire un mini-safari ou du bateau plutôt que de crapahuter dans les ruines ou visiter des musées toute la journée !

10/ Pour respirer un peu :

En cas de voyage organisé, se renseigner sur l’existence ou non d’un mini-club dans l’hôtel. Bon à savoir : la plupart d’entre eux n’accueillent les enfants qu’à partir de 4 ans. Néanmoins, certains hôtelsdisposent d’un service de baby-sitting payant. Pour des vacances en bord de mer, opter pour la demi-pension ou la pension complète, plus pratique et surtout moins contraignante.


OhMyGlobe ! – Le blog de voyage d’Opodo

Partager sur :