Skip to content

27 octobre 2013

Vivre à l’étranger : prêts à franchir le cap ?

A peine rentrés de vacances, vous pensez déjà à repartir ? Vivre à l’étranger vous a toujours fait rêver et vous souhaitez creuser un peu plus cette idée.
Pour vous, nous avons recueilli le témoignage de bloggueurs et bloggeuses qui ont vécu l’expérience ou la vivent encore, de quoi vous donner quelques idées ;)

A seulement 23 ans, Cécile a déjà vécu plusieurs expériences à l’étranger et a la soif de voyager ! Découvrez sans plus attendre son témoignage et vous pouvez suivre ses incroyables aventures sur son blog

Blogueuse Cécile Martin

@CecileAilleurs

  • Bonjour Cécile, parlez-nous de vous et de votre passion du voyage !

Je m’appelle Cécile, j’ai 23 ans, je suis en dernière année de webmarketing à Angers, et je profite de chaque stage pour m’expatrier à l’étranger. Après un Erasmus en Espagne, puis 7 mois de stage à Singapour, me voilà à Reykjavik depuis 6 mois. Depuis mon expérience à Singapour, je me suis lancée dans le blog de voyages. Au départ, c’était pour tenir ma famille et mes amis au courant. Finalement, on se prend vite au jeu, et je crois que je suis devenue très bavarde sur mes expatriations ;-) Avec les réseaux sociaux, tout va plus vite, et c’est vraiment sympa de partager autour du thème du voyage.

  • Pourquoi avez-vous choisi ce pays plus qu’un autre ?

Je n’ai finalement pas tellement choisi l’Islande. Lorsque je cherche un stage, j’envoie des centaines de CV un peu partout dans le monde. Je préfère ne pas me fixer sur un pays en particulier au risque d’être déçue si je n’y trouve pas de stage. Je préfère laisser le hasard choisir pour moi. J’ai donc envoyé un CV à Reykjavik notamment, le stage me plaisait, donc je me suis dis “fonce!”. Et entre nous, après 7 mois dans la chaleur étouffante de Singapour, la perspective de me retrouver dans la fraicheur et le vent de l’Islande, cela m’a tout de suite plu.

Cécile Ailleurs à Jokulsarlon

@CecileAilleurs

  • Quelle est la raison qui vous a poussé à vous lancer dans cette expérience ?

Etant plus jeune, j’ai eu la chance de beaucoup voyager avec ma famille, ainsi que faire plusieurs séjours linguistiques. Par la suite, j’ai fait des études de langues étrangères. Bref, être à l’étranger, c’est un peu une passion en fait ! Etre expatrié, c’est s’enrichir chaque jour. J’aime l’adrénaline du départ, les angoisses des premiers problèmes (il y en a toujours), la découverte de la culture, les rencontres avec les locaux… Ce n’est pas toujours facile de partir et de tout laisser derrière soi, mais c’est encore plus difficile de rentrer en France…

  • Pouvez-vous nous décrire en quelques mots une journée type propre à la culture du pays ?

Une journée en Islande n’est pas très différente d’une journée dans l’Hexagone. Ce qui est appréciable, c’est la rapport à la météo. Vu de France, l’Islande semble un pays froid, venteux… Mais ici, 10°C sous le soleil, c’est un temps superbe ! Les Islandais profitent de chaque rayon de soleil pour boire un verre en terrasse, sortir se balader… C’est très agréable. Ils ont aussi l’habitude de se rendre à la piscine le soir après le travail. Pas pour y faire des longueurs, mais simplement pour bavarder entre amis dans les jacuzzis en plein air. Pour finir, si les rues de Reykjavik paraissent parfois vides en fin de journée, il suffit d’entrer dans un bar pour y retrouver tout le pays ! Les Islandais ont un sens de la fête très développé, et sortir à Reykjavik est une expérience à vivre !

  • Et finalement qu’est-ce qui vous manque en France ?

La cuisine française !!!! C’est très cliché, mais c’est vrai que la perspective de me retrouver dans un supermarché français à mon retour, cela me fait un peu rêver. En particulier le rayon fromage… :-)
Le choc culturel en Islande a tout de même été moins important que celui que j’ai connu en Asie l’an dernier.

  • Que diriez-vous à nos lecteurs qui rêvent de vivre une telle aventure ?

Foncez ! On apprend énormément de ce genre d’expériences. Certes, ce n’est pas facile tous les jours, et tout quitter n’est pas évident. Mais voyager et s’expatrier, c’est la garantie de souvenirs inoubliables gravés dans votre mémoire. C’est aussi une excellente opportunité de travailler ses langues. L’immersion totale, il n’y a que ça de vrai !

Faites nous part de votre avis sur le témoignage de Cécile et si vous êtes curieux d’en savoir plus, contactez-la sur son blog !

Si vous vous sentez plutôt londonien dans l’âme, venez voir par ici ;)


Le Blog de GO Voyages

Partager sur :