Skip to content

23 octobre 2013

Témoignage de Piotr, blogueur Franco-Polonais

Et enfin, direction la Pologne, où Piotr du blog Bien Voyager nous partage ses aventures à Wroclaw et ses autres projets de voyage qu’il a en tête.

Piotr de Bien Voyager

@BienVoyager

  • Bonjour, parlez-nous de vous et de votre passion du voyage ?

Je m’appelle Piotr, je suis franco polonais et cela fait plus de 2 ans que je suis expatrié en Pologne. Mon métier c’est blogueur voyageur, en clair, je vis des revenus de mon blog. Je partage mes aventures sur mon site.

Lorsque j’habitais chez mes grands-parents en Pologne, mon grand-père me disait que ma mère habitait au bout des rails qui passaient non loin de notre maison et que j’irai la rejoindre un jour (elle était partie en France). Je voulais savoir ce qu’il y avait au bout du chemin… mes parents ne sont pas des grands voyageurs et et en grandissant, j’ai enfoui ce désir d’aventure en moi. Notre société ne nous pousse pas vraiment à aller au bout de notre passion. Elle nous conseille des voies plus sûres, plus ordinaires, plus consensuelles.

Et puis, étant alors en erasmus en Pologne, j’ai eu la sensation que tout était possible. Je voulais tout lâcher et partir en tour du monde en solitaire. La vie en a décidé autrement. J’ai rencontré une polonaise, elle a commencé à travailler et cette possibilité de partir à deux s’est pour le moment éloignée. Au final, je me fais tout de même mon tour du monde à la carte en partant au gré de mes envies. Après New-York, le Japon, la Nouvelle-Zélande, la Chine, la Turquie et la Tanzanie cette année, l’an prochain je prévois la Laponie, l’Inde, la Mongolie, l’Argentine, l’Australie…

En 2013, j’ai découvert les joies de l’effort physique en voyage et, ces derniers mois, après l’ascension du Machu Picchu, du Tongario Trek, du Mont Fuji et du Gr20, je me suis lancé un défi fou : atteindre les 7 sommets les plus hauts de chaque continent. J’en parle longuement dans cet article : http://www.bien-voyager.com/alpinisme-conquerir-les-sommets-les-plus-hauts-de-chaque-continent/

Je commence d’ailleurs dés cette année en allant en Tanzanie en décembre afin d’affronter les 5985m du Kilimandjaro. L’Elbrouz, le plus haut sommet d’Europe ainsi que l’Aconcagua, celui d’Amérique du Sud, sont au programme de l’an prochain.

  • Pourquoi avez-vous choisi ce pays plus qu’un autre ?

Pourquoi avoir choisi la Pologne ? Parce que c’est mon pays d’origine, c’est là que je suis né, que j’ai quelques souvenirs flous et heureux de mon enfance dorée. J’y ai de la famille, je connais la langue. Le coût de la vie y est moins cher qu’en France si on ne s’en tient qu’aux denrées alimentaires. En avion, on est qu’à 1h45 de Paris donc c’est la porte à côté. Je trouve aussi que les polonais sont plus optimistes que les francais. En tout cas ils se plaignent moins.

  • Quelle est la raison qui vous a poussé à vous lancer dans cette expérience ?

L’envie d’être indépendant et de retrouver mes racines.
L’envie de voir où cette aventure pourrait me mener.

  • Pouvez-vous nous décrire en quelques mots une journée type propre à la culture du pays ?

Une journée type en Pologne ? Ma foi, je crois que je suis un mauvais exemple, je ne vis pas comme tout le monde et en plus, je vis dans une grande ville dynamique Wroclaw ^^ Les gens se lèvent comme chez nous pour aller au travail mais ils rentrent souvent plus tôt. Magdalena termine vers les environs de 16h. Par la suite, on fait quelques petites courses au marché, on se promène au centre-ville Rynek et sous peu, lorsque les boursques de l’hiver viendront frapper à notre porte, on ira se réfugier à l’intérieur des cafés avec des vins chauds ou des grogs maisons. Ces derniers hivers, on est parfois bloqués ou ralentis à cause des fortes chutes de neige (et on ne parle pas de 5 cm). En bref, il me serait vraiment difficile de vous donner un aperçu d’une journée typique, par contre, je peux vous dire ce que pourrait être votre journée idéale à Wroclaw, j’en parle ici

  • Et finalement qu’est-ce qui vous manque en France ?

Le contact avec ma famille restée là-bas me manque bien que je profite de chaque occasion pour passer les voir lorsque je suis de passage. Quelques amis avec lesquels le contact s’est peu à peu distendu, ainsi en va des choix de vie. On fait avec. On a parfois le blues de l’expat’ même si cela nous passe rapidement.

J’aime découvrir et redécouvrir les paysages français mais la France en tant que telle ne me manque pas. Quelques plats typiques pourraient faire partie de la liste mais je les cuisine de temps à autre.

Je suis les débats qui agitent la société de loin et cela m’attriste un peu de voir le tableau de la France qui transparaît en dehors de ses frontières. Une image plutôt négative et à contre courant des valeurs que l’on prône.
Actuellement, je ne crois pas qu’il soit bon d’être jeune en France, les perspectives d’emplois sont moroses et l’avenir incertain. Je serai de ceux qui conseilleraient d’aller voir si l’herbe est plus verte ailleurs, pour comparer, pour découvrir une autre culture puis de revenir si la nostalgie est trop forte.

  • Que diriez-vous à nos lecteurs qui rêvent de vivre une telle aventure ?

S’il s’agit de se lancer dans l’aventure du blogging, alors je leur dirai de faire très attention à toutes les pseudo-formations et e-book qui vous promettent de gagner votre vie/de voyager/de faire fortune via votre blog… ceux qui vendent ce genre de produits à prix d’or en sont incapables eux-mêmes c’est dire. Gare aux nombreuses arnaques donc. Je préfère partager mes connaissances avec mes lecteurs gratuitement ici.
Mais si vous souhaitez vivre ma vie… certains demandent explicitement une procédure, comme faire, des études à suivre ?
Ma foi, beaucoup de travail, des sacrifices, de la persévérance et une bonne dose de chance vous seront nécessaires et malgré tout, une grande majorité d’entre vous échouera.

S’il s’agit de voyager en se lançant au bout du monde ou en vous expatriant… qui serai-je pour vous retenir ? Faites, partez, découvrez et enrichissez-vous mais faites bien attention car vous y prendrez goût et le retour à une vie “normale” risque de ne pas être aisé. La voyage nous change vraiment ! C’est une formidable aventure à tout âge.

Dans tous les cas, je vous souhaite un très bon voyage et peut-être à bientôt sur mon blog. Peut-être viendrez-vous me soutenir dans mes ascensions…
Do zobaczenia !

Un grand merci aux bloggeurs pour avoir partagé leur expérience avec nous, et on espère chers lecteurs, que l’article vous aura fait voyager !


Le Blog de GO Voyages

Partager sur :