Skip to content

17 avril 2014

Plongée et avion, les précautions à prendre !

Activité appréciée des voyageurs, l’exploration du monde du silence se pratique aux quatre coins du globe. Les plannings serrés de nos vacances incitent parfois à une plongée de dernière minute. Mais attention, si un certain délai n’est pas respecté entre la dernière plongée et la montée dans l’avion, on risque un accident de décompression ! Peut-on vraiment plonger avant de prendre l’avion ? Rappel des règles élémentaires de prudence.

Plongée

La pressurisation de la cabine d’un avion correspond en général à une altitude comprise entre 1800 et 2200 mètres. Si le corps contient encore de l’azote (gaz que l’on absorbe lors d’une plongée avec bouteille) lors du trajet aérien, l’organisme ne parvient plus à l’évacuer à cette hauteur. Des bulles d’azote risquent donc de se former dans le corps et de bloquer la circulation sanguine.

La maladie de décompression comporte quatre symptômes: les fourmillements, les crampes, les accès de suffocation et le collapsus (détresse circulatoire qui implique un pouls rapide, des sueurs, une soif intense, l’angoisse, l’agitation ou encore la prostration).
Pour la traiter, on doit administrer au malade de l’oxygène au masque, effectuer une réanimation cardiaque et respiratoire, puis l’évacuer vers un centre spécialisé.

Avant de prendre l’avion il est donc impératif de respecter les règles suivantes :

  • -Attendre 12 heures après une plongée dont la durée est inférieure à 2 heures.
  • -Si l’on plonge plusieurs fois au cours d’une journée, le délai minimum à respecter est de 24 heures.
  • -Ce délai de 24 heures doit également être respecté en cas de plongée profonde (supérieure à 15 mètres).
  • Faire la fête  après une plongée est fortement déconseillé si l’on envisage de prendre l’avion le lendemain.
  • -L’un des effets de l’alcool est la déshydratation qui augmente le risque de développer une maladie de décompression

Notre conseil :
Afin d’éviter tout risque de maladie de décompression, respectez un délai intangible de 24 heures entre votre dernière plongée et votre montée dans l’avion.


Le Blog de GO Voyages

Partager sur :