Skip to content

21 octobre 2016

7 bonnes raisons de visiter Toulouse

Toulouse, c’est bien sûr l’Airbus et le cassoulet, les briques roses et le Capitole, les pèlerins, la négoce et la Garonne. La Ville Rose brille de mille feux, et ses murs vibrent d’une histoire qui les marquèrent à jamais. Entre crises religieuses et commerce de pastel, le passé de celle que l’on surnomme encore parfois « le Pays de Cocagne » se lit dans chacune de ses églises et de ses belles demeures, que l’on se plait à découvrir en explorant son centre-ville.

En novembre, cap sur Toulouse! Pourquoi? Parce qu’entre ses briques roses et son climat encore clément, un weekend à Toulouse est tout simplement bon pour le moral! Et s’il vous en fallait d’autres, voici 7 bonnes raisons de visiter Toulouse.

Pour admirer la Voie Lactée

voie-lactée-toulouse-go-voyage

Source Flickr (M.François du Bertrand)

Et pas n’importe laquelle, mais celle de Jean-Paul Mareschi, dans la station de métro des Carmes, sûrement la plus belle station du réseau toulousain. Inaugurée en juin 2007, l’oeuvre figure une voute céleste illimitée et a nécessité cinq ans de travail. On l’admire sous toutes ses coutures à peine entré dans la station et l’on reste sans voix, c’est le cas de le dire, devant le travail monumental accompli par l’artiste. Pleine de poésie et de mystères, l’oeuvre renferme quelques secrets bien gardés, ouvrez l’oeil!

Où: Station des Carmes, métro Ligne B – 31000 Toulouse

Pour se reposer à l’ombre d’un palmier

palmier-jacobins-toulouse-govoyage

Source Flickr (MonOeil)

Un palmier unique, celui des Jacobins, une église somme toute commune vue de l’extérieur, mais dont l’architecture intérieure laisse songeur. Bâtie au 13ème siècle, elle dispose d’un pilier de plus de 20m de haut dont la fonction est de soutenir une voûte étoilée, composée de 22 arcs et 11 clés de voûte, la voûte et le pilier formant ce que l’on nomme « le palmier des Jacobins ». Caractéristique du gothique méridional, il s’agit d’une oeuvre unique, et de l’un des bâtiments les plus insolites de la ville.

Où: Convent des Jacobins de Toulouse, rue Lakanal – 31000 Toulouse

Pour voyager dans l’espace

cite-espace-toulouse-govoyage

Source Flickr (Jamiecat)

Capitale européenne de l’espace, Toulouse entraine ses visiteurs dans un voyage à travers le monde de l’espace et de la conquête spatiale à la Cité de l’Espace. On y découvre une réplique de la fusée Ariane 5, du vaisseau Soyouz ainsi que de la station Mir. Les expositions interactives intéresseront particulièrement les jeunes visiteurs et des simulateurs permettent d’éprouver l’apesanteur ou de marcher comme des astronautes sur la lune. Attention, vu le sujet un peu complexe, on vous déconseille néanmoins d’y emmener des tout-petits qui n’y comprendraient pas grand chose…

Où: Cité de l’Espace – Avenue Jean Gonord – 31500 Toulouse

Pour faire un tour au Japon

jardin-japonais-toulouse-govoyage

Source Flickr (Caroline Léna Becker)

Ou plutôt, dans un Jardin japonais, et l’un des plus remarquables de France. Situé au coeur du Jardin de Compans Caffarelli, c’est un véritable oasis de paix que l’on se plait à découvrir tout en profitant de son calme exemplaire. Construit sur le modèle des jardins de Kyoto établis entre le 14ème et le 16ème siècle, ces jardins surprennent par leur originalité et leur exotisme. Une visite qui se déroule en la compagnie muette des poissons qui tournoient dans le petit lac, en toute sérénité.

Où: Boulevard Lascrosses – 31000 Toulouse

Pour vérifier l’heure sur le cadran de 24h

cadran-24h-toulouse-govoyage

Source Flickr (Pistolero31)

De passage à Toulouse, vous irez bien sûr faire un tour sur la place du Capitole. Une fois votre exploration terminée, remontez sur la rue Alsace Lorraine et arrêtez-vous au numéro 59. Ce ne sont pas les boutiques qui manquent par ici et vous pourriez être tenté de faire du shopping, mais avant toute chose, levez le nez! Car là-haut, perché sur un immeuble haussmannien à l’angle de la rue Rivals se trouve un bien curieux objet que même les Toulousains ignorent: un cadran qui comporte 24h au lieu des 12h communes, les aiguilles ne repassant ainsi pas deux fois au même endroit dans la journée. Commun chez les militaires ou les astronautes, ce type de cadran est plutôt rare sur des horloges murales, mais arriverez-vous seulement à y lire l’heure?

Où: 59, rue Alsace Lorraine – 31000 Toulouse

Pour rendre hommage à la Vierge Noire

vierge-noire-toulouse-govoyage

Source Flickr (Pistolero31)

Que vous soyez croyant ou non, un tour à la Basilique de la Daurade s’impose tant la bâtisse est impressionnante. On la remarque à peine depuis la rue, et pourtant, il s’agit de l’une des églises les plus emblématiques de la ville. A l’origine, il s’agissait d’un temple païen transformé en église vers l’an 400, en hommage à la Vierge Marie représentée ici sous les traits de la Vierge Noire. Régulièrement habillée par les plus grands couturiers français, cette dernière est considérée comme la protectrice de la ville et des femmes enceintes. En sortant, allez prendre un verre au Café des artistes situé sur la place, l’endroit idéal pour admirer la Garonne à toute heure de la journée.

Où: 1, Place de la Daurade – 31000 Toulouse

Pour aller boire un verre au « Bleu Bleu »

garonne-toulouse-govoyage

Source Flickr (Pierre Phaneuf)

Oui, parce que le rose, ça va bien 5 minutes, nous on vous emmène plutôt pour une balade hors du temps, le long de la Garonne, pour voir la vie en… bleu! Enfourchez un vélo, et en route, l’adresse est secrète, on compte sur vous pour n’en parler à personne… On l’appelle le Bleu Bleu, la Maison Bleu, ou le Café Bleu, peu importe! Ce lieu n’a pas de véritable nom, c’est un bar alternatif, un bar à ciel ouvert dont s’occupe Gilbert Vivien, un vieil homme centenaire au coeur d’or et au caractère de fer. Sa guinguette repose paisiblement sur les berges de la Garonne, après le pont de Blagnac. On y vient en famille, ou entre amis, pour siroter une bière, les pieds dans l’eau. Mais attention, ce lieu risque de vous faire définitivement aimer Toulouse!

: 51, chemin de Ginestous – 31200 Toulouse

Bien sûr, ces visites insolites seront à coupler aux grands classiques de Toulouse: le Capitole, la Basilique Saint-Sernin, le quartier Saint-Etienne avec ses beaux hôtels particuliers et le Jardin des Plantes. Et puis voici un dernier coin que l’on aime beaucoup à Toulouse, il s’agit de la place Saintes Scarbes. Chic et discrète, un peu hors des sentiers battus, elle mérite le détour!

Et vous, quels sont vos endroits favoris à Toulouse? Laissez-nous les en commentaire!

The post 7 bonnes raisons de visiter Toulouse appeared first on Le Blog Voyage de GO Voyages.

Le Blog Voyage de GO Voyages

Partager sur :